Mot d’une concierge de la pensée : le rappel ou la rupture • Notre mauvais vocabulaire

Parce qu’on ne le dit jamais assez!
Merci Po pour ces propos on ne peut plus obscurs 😉

équimauves

Explication du coup de clavier ICI

.

Mot d’une concierge de la pensée : le rappel ou la rupture

Sur le paillasson

Balayer notre colère, astiquer notre ton

Notre mauvais vocabulaire

Blanc·he. Mot interdit. Pour mettre fin à l’idée selon laquelle on emploierait ce mot sous le coup de la colère (elle est cool la colère, je viens de l’expliquer) ou de la haine, ou encore ce fameux « racisme anti-blanc », parlons plutôt de l’analyse que suggère cet emploi.

Les races existent, elles ont été construites. Elles existeront toujours tant qu’on ne les déconstruira pas jusqu’au bout. Ce n’est pas en tentant d’effacer la race qu’on met fin au racisme. Il faut visibiliser la façon dont elles fonctionnent, admettre qu’elles fonctionnent, dénoncer ses déguisements. La déconstruction des races est inévitable dans un objectif de disparition du racisme.

Pour déconstruire, il faut s’emparer et analyser. C’est à l’opposé de la volonté de…

View original post 1 148 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s