La honte ? C’est quoi la honte, demanda le féminisme blanc ?

Surfeuse de la life

Par La nawnaw et João Gabriell

  • « Choisir la semaine du 8 mars pour organiser un tel meeting [meeting contre l’islamophobie], alors que se déroulent dans le monde et en France de multiples manifestations en faveur du droit des femmes est une véritable provocation lorsque l’on sait que c’est au nom des religions, toutes les religions, et des traditions que les droits des femmes sont le plus souvent  bafoués dans le monde. » (source)

Pour ces associations appartenant au féminisme blanc mainstream, aidées de quelques cautions* (voir en fin de texte), non blanches et musulmanes, ce serait une « provocation » d’organiser durant la semaine du 8 mars, jour contre les violences faites aux femmes, un meeting contre une explosion de violences clairement menées contre des musulmans et musulmanes, depuis la tuerie à Charlie Hebdo; violences qui existaient aussi avant et qui ont à voir avec le rapport colonial qu’entretenait et entretient la France…

View original post 1 679 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s